Vous êtes ici

Rhumatisme et Surpoids

COMMENT TRAITER LES CONSÉQUENCES RHUMATOLOGIQUES DU SURPOIDS?
PAR LE DOCTEUR CHARLEY COHEN, RHUMATOLOGUE


PARCOURS
Le docteur Charley Cohen est rhumatologue à Paris. Spécialisé en rééducation fonctionnelle, traumatologique du sport, podologie et dommage corporel. Il est également ancien chef de clinique, assistant des Hôpitaux de Paris.


Quel est l'impact du surpoids sur l'organisme ?

« La surcharge pondérale est un facteur de risque majeur de l'athérosclérose, responsable de mala¬dies cardio-vasculaires (infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral). C'est aussi le princi¬pal facteur de risque du diabète de type II. En outre, le surpoids peut induire des tensions dans le bas du dos et sur les articulations portantes: les hanches et surtout les genoux. Seul avantage, il protège la femme de l'ostéoporose car le tissu adipeux stocke et libère des oestrogènes. »


Quels sont les effets d'un surpoids au niveau du dos et des genoux ?

« Les sujets obèses souffrent fréquemment de lombalgies chroniques et des genoux. Au niveau du bas du dos, l'excès de poids aggrave l'usure des disques intervertébraux et des articulations postérieures des vertèbres. Il favorise également les souffrances ligamentaires et le relâchement musculaire.
Ce dernier, et en particulier celui de la sangle abdominale, entraîne aussi une exagération de la cambrure lombaire, responsable des lombalgies. Au niveau des articulations portantes, le surpoids qui induit des contraintes mécaniques (hyper¬pressions) favorise l'apparition et l'aggravation de l'arthrose de la hanche, mais surtout celle du genou. Il faut savoir qu'à chaque pas le genou sup¬porte une charge quatre fois plus importante que celle du poids du corps, soit 400 kg pour un sujet de 100 kg ! Ainsi, une personne avec un surpoids important qui perd 10 kg fait épargner à son genou 40 kg à la mise en charge. »

« Le surpoids favorise et aggrave l'arthrose de la hanche, mais surtout du genou. »


Comment prendre en charge les pathologies rhumatologiques liées au surpoids ?

« Le praticien peut soulager la douleur du patient avec différents traitements: des antalgiques et des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) en cas de poussée aiguë, des injections locales superficielles d'anti-inflammatoires et d'anesthésiants au niveau des points douloureux ou encore des massages décontracturants. Les corticoïdes et les antidépres¬seurs tricycliques sont déconseillés chez le sujet en surpoids, car ils font grossir. En revanche, la fluoxé¬tine peut aider à perdre du poids. En cas d'arthrose du genou, trois injections d'acide hyaluronique per¬mettent de lubrifier l'articulation. Les médicaments d'action lente de l'arthrose peuvent être utilisés. Bien évidemment, le rhumatologue doit également inciter le patient à maigrir en changeant à long terme ses habitudes alimentaires. Un régime préservant plaisir gustatif et équilibre métabolique permet un amaigrissement progressif et une diminution des douleurs des genoux et du bas du dos. Mais attention, un régime amaigrissant trop restrictif et trop brutal risque d'entraîner des lombalgies par fonte musculaire. Enfin, il est important d'insister sur le fait que le régime doit toujours être associé à une activité sportive. »

Bibliographie

  • Mal de dos: halte aux idées reçues, par le Docteur Charley Cohen - Éditions du Dauphin.
  • Le site de la Société française de rhumatologie: www.rhumatologie.asso.fr