Vous êtes ici

Le Burn out

Qu’est-ce que le Burn out

Le burn out est décrit initialement chez les professionnels impliqués dans une relation d’aide à autrui : médecins et ensemble des paramédicaux mais aussi assistantes sociales, éducateurs, enseignants… Actuellement, le terme Burn out a tendance à devenir synonyme d’épuisement professionnel et concerne d’autres professions.

Il associe un épuisement physique et émotionnel à des signes variés de dépression.
Les multiples manifestations non spécifiques sont : baisse d’efficacité, perte de motivation, troubles de la mémoire et de la concentration, déshumanisation de la relation à l’autre, perte d’empathie, détachement, irritabilité, fatigue persistante, anxiété, insomnie, perte de plaisir au travail, troubles du comportement alimentaire, troubles de la libido, addiction aux médicaments ou à l’alcool puis dévalorisation, perte de confiance, de l’estime de soi.
Diverses douleurs musculaires et des maux de tête peuvent s’y associer.
Contrairement à la dépression, les vacances amènent souvent un soulagement.
A titre d’exemple : Le médecin généraliste ou anesthésiste surmené, menacé par le burn out, de plus en plus replié sur lui-même, écoute moins bien ses patients, oublie la personne pour ne plus voir que la pathologie et peut prendre des décisions trop rapides donc inadéquates.   
Cet épuisement professionnel se constitue progressivement avec souvent un facteur déclenchant pouvant aggraver la situation: surcharge de travail, manque de reconnaissance et exigences croissantes des patients, contraintes administratives, mauvaise organisation au travail....Le médecin normalement « guérit les maux », cette souffrance au travail peut le conduire à l’impossibilité d’exercer.

Si le burn out est d’origine professionnel, il survient souvent sur un terrain « fragilisé ».
Cependant, le burn out n’est pas un signe de faiblesse ou d’incompétence, bien au contraire les plus consciencieux, les plus perfectionnistes, y sont particulièrement exposés.

La prise en charge doit être la plus précoce possible. Elle est centrée sur l’organisation du travail et sur l’individu :
-Réaménager son mode de vie : organiser son temps de  travail, prendre du temps pour les repas, les loisirs, participer aux séminaires….
-Améliorer les relations au travail : personnel, collègues, prendre du recul, communiquer, éduquer sa patientèle…
-Aide médicamenteuse : antidépresseur, rétablissement du sommeil….
-Recours thérapeutiques : écoute psychologique, relaxation, méditation, activités sportives, groupes de discussion pour échanger ses expériences et ses difficultés….