Vous êtes ici

Reprendre le sport après un accouchement.

Après la grossesse les femmes désirent retrouver leur ligne. Attention une activité sportive trop précoce peut provoquer une descente d’organes encore appelée prolapsus, mais elle ne doit pas être trop tardive.
Une activité sportive douce pourra être envisagée après avoir retrouvé un tonus périnéal suffisant.


Le périnée est un hamac musculaire entre vagin et anus qui soutient les organes génitaux internes.
Il y a après une grossesse une hyperlaxité des ligaments, un relâchement des muscles abdominaux et une fragilisation du périnée.

En priorité la rééducation périnéale se fait entre 4 à 6 semaines après l’accouchement (10 séances prises en charge par la sécurité sociale) par un kinésithérapeute spécialisé ou une sage-femme. Elle permettra de tonifier le périnée qui a souffert par la grossesse et surtout l’accouchement. La rééducation de la sangle abdominale ne se fera qu’après celle du périnée.


Pour les femmes ayant accouché par voie naturelle la reprise de l’activité physique se fera en moyenne après 2 mois et toujours en douceur. Les sports conseillés sont : la marche, la nage sur le dos, la gymnastique aquatique et l’aquabike, le vélo d’appartement, le stretching, le yoga (en évitant les postures extrême comme le « cobra » ou la « chandelle »).


Il faut éviter les abdominaux classiques à outrance car l’effort musculaire est dirigé vers le bas et va créer de fortes contraintes sur le périnée.
Les autres activités sportives à risque comme la course à pied, le tennis, le volley Ball, l’équitation ou encore la corde à sauter… vont endommager le périnée et peuvent être responsable de descente d’organe et d’incontinence urinaire. Il faut alors attendre au moins 3 mois après l’accouchement.