Vous êtes ici

Gros genoux douloureux

I) Epanchements post-traumatiques

1-Lésion méniscale : ménisque le plus souvent interne.
2-Ligamentaire : entorse bénigne, de gravité moyenne ou grave.
3-Pathologie femoro-patellaire : luxation rotulienne, instabilité rotulienne avec subluxations externes récidivantes pouvant favoriser une arthrose femoro-patellaire.
4-Une fracture : d’un plateau tibial, d’une épine tibiale, ostéochondrale de la rotule…

II)  Epanchements mécaniques

1- Poussée inflammatoire de gonarthrose
femoro-tibiale interne favorisé par un genu varum
femoro tibiale externe favorisé par un genu valgum
femoro patellaire favorisée par une subluxation externe de la rotule
Gonarthrose également favorisée par la surcharge pondérale, une méniscectomie ou une chondrocalcinose articulaire.
Le traitement repose sur une ponction infiltration de cortisone, 3 injections d’Acide Hyaluronique, décharge par port d’une canne du côté opposé au genou lésé, perte de poids, rééducation isométrique du quadriceps…
2-Une nécrose aseptique du condyle fémoral interne.
3-Une algodystrophie, souvent secondaire à un traumatisme, à l’immobilisation ou à  une chirurgie.

III) Les épanchements inflammatoires

1-Arthrites infectieuses : aigüe ou subaigüe, staphylocoque doré, tuberculose, virale.
2-Arthrites métaboliques : goutte, (hyperuricémie, sensibilité à la Colchicine, antécédent d’arthrite du gros orteil), chondrocalcinose articulaire (dépôts calciques à la radio, le plus souvent idiopathique, parfois secondaire à une hémochromatose ou une hyperparathyroïdie).
3-Arthrites réactionnelles en rapport avec une infection siégeant à distance de l’articulation : sexuellement transmissible à chlamydiae ou digestive
4-Arthrites post streptococcique ou post angineuses.
5-Les rhumatismes inflammatoires.
La polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite (idiopathique ou secondaire à un psoriasis ou à une maladie digestive inflammatoire), un lupus… pouvant débuter par une arthrite du genou.
La Sarcoïdose (adénopathies médiastinales, érythème  noueux…), la maladie de Behcet (aphtose bipolaire …) ou la maladie périodique (poussées fébriles, crises douloureuses abdominales...) pouvant également être révélées par une mono arthrite du genou.